Nutrition parentérale

En quoi consiste la nutrition parentérale ?

La nutrition parentérale comprend toutes les substances alimentaires indispensables telles que le glucose, les acides aminés, les lipides, les vitamines, les minéraux et les oligoéléments, exactement comme dans la nutrition normale. Les aliments sont traités de manière à pouvoir être administrés directement dans le vaisseau sanguin sans être digérés dans le tractus gastro-intestinal. Le portefeuille de Baxter comprend des aliments prêts à l'emploi où acides aminés, glucose et lipides sont livrés dans une poche à trois compartiments. Baxter propose également des macronutriments (acides aminés, glucose, lipides, vitamines et oligoéléments) qui peuvent être livrés séparément.

Qu'est-ce que la dénutrition ?

On parle de dénutrition lorsque le corps ne peut plus disposer de suffisamment d'énergie, de protéines, de vitamines et de minéraux à la suite d'une maladie. Une prise alimentaire suffisante est loin d'être évidente pour tous. Ainsi, chez les personnes atteintes d'une maladie chronique, ayant subi une lourde opération ou ayant des problèmes pour mâcher et déglutir ou encore des problèmes d'absorption, on observe, après un certain temps, une perte de poids non désirée.
La dénutrition liée à la maladie constitue un problème de taille dans le domaine de la santé publique.

Quels sont les symptômes ou les conséquences ?

Les conséquences d'une dénutrition dans les groupes à risque tels que les personnes âgées, les malades chroniques et les patients opérés sont largement connues de nos jours. Une dénutrition liée à une maladie ralentit visiblement la guérison et entraîne manifestement des complications en cas de maladies et d'opérations.

Les conséquences d'une dénutrition à la suite d'une maladie se traduisent par une perte de poids et de masse musculaire, une diminution de la résistance, une augmentation des risques de complications telles que des infections et des escarres, et une guérison plus lente des plaies. Cette situation peut générer une spirale de santé négative avec une durée d'hospitalisation plus longue, une consommation plus importante de médicaments, des soins plus complexes et une atteinte à la qualité de vie. Il a également été démontré scientifiquement que la dénutrition est un facteur de risque de décès indépendant.

Comment le diagnostic est-il posé ?

De manière générale, on parle de dénutrition liée à la maladie lorsque l'on observe chez le malade une perte de poids non désirée de plus de 10% au cours des 6 derniers mois ou plus de 5 % au cours du dernier mois. On parle également de dénutrition lorsque l'IMC (indice de masse corporelle) est inférieur à 18,5.

L'examen de l'équilibre nutritif lors de l'hospitalisation permet de mieux détecter les cas de dénutrition et au diététicien de proposer plus vite un traitement.
Le SNAQ (Short Nutritional Assessment Questionnaire) est mis à disposition pour les examens visant à repérer les cas de dénutrition dans les hôpitaux. Cet examen implique que l'infirmière pose au patient les trois questions SNAQ. Le score est calculé et le plan de traitement correspondant mis en œuvre. La méthode d'examen MUST (Malnutrition Universal Screening Tool) est un autre instrument utilisé. Ici, l'infirmière calcule l'IMC ainsi que le pourcentage de perte de poids de chaque patient.

En quoi consiste le traitement ?

Les patients qui ne peuvent pas s'alimenter de manière normale sont aidés grâce à l'alimentation par sonde, à la nutrition parentérale ou à la combinaison des deux. L'alimentation par sonde est une alimentation spéciale qui consiste à administrer des aliments par le biais d'une sonde directement dans le tractus gastro-intestinal lorsque l'alimentation par la bouche est devenue impossible, mais que le tractus gastro-intestinal fonctionne encore correctement. La nutrition parentérale est utilisée chez les patients qui ne peuvent plus être nourris par le tractus gastro-intestinal. La nutrition parentérale est une méthode qui consiste à alimenter la personne non pas via le tractus gastro-intestinal, mais au moyen d'une perfusion directement dans le vaisseau sanguin. L'administration de substances alimentaires directement dans le vaisseau sanguin est l'unique moyen de répondre aux besoins alimentaires. Parmi les nombreuses causes nécessitant une nutrition parentérale, citons le syndrome de grêle court, la maladie de Crohn et les troubles d'assimilation. La nutrition parentérale concerne également les patients qui doivent subir une opération gastro-intestinale. Leur tractus gastro-intestinal doit absolument être immobilisé afin de faciliter l'opération.